Les élections régionales en direct

Les élections régionales en direct

    La Rhubarbe buzz
    18:54 - "Ce n'est pas comme ça que ça se passe, +passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe". Lors de son intervention télévisée lundi soir sur France 2, Nicolas Sarkozy s'est quelque peu emmêlé les pinceaux en utilisant un vieux proverbe fréquemment utilisé par son prédécesseur Jacques Chirac, "Passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné", pour qualifier les combines, les échanges de bons procédés entre politiques (Le séné, une plante médicinale, était utilisé au XVIIIe siècle, comme la rhubarbe, comme purgatif). David Pujadas lui demandait s'il "remerciait" ses adversaires socialistes qui se sont retirés de la course là où ils étaient distancés. 
    "M. Sarkozy remplace donc par la salade le séné, qui est une légumineuse du genre cassia, arbrisseau produisant des gousses dont on extrait une drogue laxative. C’est sans doute dommage car son parti aurait besoin de se purger des thèmes hyper-droitiers qu’il défend aujourd’hui, très loin du gaullisme et même du chiraquisme", s'est moqué mardi le député radical de gauche Roger-Gérard Schwartzenberg.
    La référence approximative de Nicolas Sarkozy a également déclenché les railleries des internautes et, signe de l'écho rencontré, elle a généré non pas une mais deux tendances du jour sur Twitter : les mots-dièse #PlaceRhubarbeDansUnFilm (exemple: "Qui veut la peau de Roger Rhubarbe ?") et #SarkoCitation, qui liste des citations parfois vraies mais le plus souvent imaginaires de M. Sarkozy (exemple de @nextismine : "Faudrait voir à pas vendre la peau de l'ours avant d'avoir noyé le poisson !").
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:09:36 PM
    Masseret: "Je suis au PS" (Twitter)
    "je suis au parti socialiste" lance #Masseret — Camille Bouissou (@Cbouissou) 8 Décembre 2015

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:09:37 PM
    4 Français sur 10 souhaitent que le FN dirige une région
    19:08 - Plus de quatre Français sur dix (44%) souhaiteraient que le Front national dirige au moins une région à l’issue du second tour des élections régionales, selon un sondage BVA pour L'Obs. 55% ne le souhaitent pas (1% ne se sont pas prononcés). Ils n'étaient que 31% à souhaiter  une victoire du FN dans au moins une région en avril, ajoute le sondage.
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:09:37 PM

    © AFP/ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
    Les candidats LR et FN en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Christian Estrosi et Marion Maréchal-Le Pen, avant une émission télévisée à Marseille

    "Gueule de bois" pour le PS
    19:09 - La plupart des députés socialistes ont jugé nécessaire le retrait des listes PS pour faire barrage au Front national, malgré "la gueule de bois" pour certains. "Il faut faire barrage à l'extrême droite, mais sans donner des leçons de morale depuis Paris à nos amis en province", juge aussi le "frondeur" Pascal Cherki, pour qui "il n'y a pas de bon choix" entre se maintenir ou se retirer, un "crève-coeur". Pour sa part, Karine Berger, élue des Hautes-Alpes, plaide pour que le "sacrifice immense" du PS n'ait pas été vain. 
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:13:39 PM
    Parti de Gauche: 14 candidats en position éligible
    19:14 - Le Parti de gauche présentera dimanche 14 candidats en position éligible, répartis dans trois régions, affirme à l'AFP Eric Coquerel, coordinateur politique du parti, à la clôture du dépôt des listes pour le second tour. Le score des listes où le parti de gauche partait au premier tour avec EELV ou sous sa formation Front de gauche (alliance avec le parti communiste et Ensemble) ne permettait de fusion avec la liste socialiste que dans quatre régions: Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Normandie, Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. Des accords ont pu être trouvés partout sauf en Normandie où selon M. Coquerel, le PS et le PCF "ont refusé que nous ayons des candidats proportionnellement aux résultats du deuxième tour", comme c'est d'habitude la règle.
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:19:57 PM
    Paca: le PS en campagne "contraint et forcé"
    19:10 - En Paca, après le sacrifice du retrait, le PS doit réussir à convaincre ses électeurs de voter pour la liste LR menée par Christian Estrosi. "On va faire campagne contraints et forcés", commente le député socialiste Patrick Mennucci, qui distribuera jeudi une lettre à ses électeurs sur les marchés, pour appeler à voter pour Christian Estrosi. "C’est un petit peu compliqué mais je crois que je vais suivre les consignes", estime, peu enthousiaste, Philippe, un électeur de gauche. "Au second tour, c'est très simple: Estrosi", affirme pour sa part Jean-Paul, militant PS. "Ne pas se retirer c'était préparer un fauteuil pour Marion Maréchal-Le Pen à la région et un fauteuil pour sa tante à la présidentielle". Certains militants ont préféré rentrer en résistance: "J'ai fait toute la campagne de Castaner où il disait qu'il ne se désisterait pas", explique Sébastien, un Niçois qui a ouvert le compte twitter @jemabstiens. "Pour moi c'est l'abstention, impossible de mettre un bulletin Estrosi dans l'urne. A Nice on l'affronte toute l'année".
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:25:00 PM
    © AFP/MC, PATRICK VALASSERIS
    Christian Estrosi dénonce les attaques du FN à son encontre
    Vidéo: Estrosi répond aux attaques de Le Pen

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:26:52 PM
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:27:15 PM
    Estrosi-Paca: un conseil territorial consultatif (Twitter)
    Je mettrai en place conseil territorial consultatif afin que toutes les formations politiques puissent s’exprimer et apporter leurs idées — Christian Estrosi (@cestrosi) 8 Décembre 2015

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:31:21 PM
    19:33 - LE PS APPELLE MASSERET A LA "RESPONSABILITÉ" ET A SE "RETIRER"
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:35:38 PM
    Grand Est: Masseret remercie ses soutiens (Twitter)
    JP #Masseret remercie les soutiens qui l'appellent après l'annonce de son maintien #Régionales2015 #ACAL pic.twitter.com/Mp5ZS56FdN — Camille Bouissou (@Cbouissou) December 8, 2015

    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:44:40 PM
    Grand Est: "Candidats contre leur gré"
    19:45 - "Une claire majorité absolue des colistiers socialistes sont candidats contre leur gré, ils refusent de participer de quelque manière que ce soit à une victoire du FN dans leur région" indique Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste, à propos de la liste menée par Jean-Pierre Masseret dans le Grand Est. "Il revient maintenant à Jean-Pierre Masseret de retrouver son sens des responsabilités dans la défense des valeurs de la République, en se retirant de la campagne du deuxième tour".
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 6:51:29 PM
    IDF: une sénatrice EELV appelle à voter Pécresse
    19:58 - La sénatrice Europe Ecologie-Les Verts Leïla Aïchi appelle à voter pour Valérie Pécresse (LR) au second tour des élections régionales, apprend-on dans l'entourage de la candidate des Républicains en Ile-de-France. Ce soutien, révélé par France 3-Ile-de-France, avait déjà été pressenti par Le Figaro qui écrivait en octobre que la sénatrice de Paris pourrait rejoindre la liste de Mme Pécresse, avec laquelle elle est amie, dès le premier tour.
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:00:34 PM

    © AFP/Fred MARVAUX
    Jean-Pierre Masseret, tête de liste PS dans le Grand Est, dans son QG à Maizières-les-Metz

    Grand Est: le PCF appelle à se mobiliser contre le FN
    20:15 - Dans le Grand Est où Florian Philippot (FN) est donné favori, la coalition Front de Gauche-Parti de gauche et PCF appelle les électeurs "à se mobiliser massivement" dans les urnes pour empêcher le FN d'accéder à la présidence de la région, évoquant des "conditions inédites et graves". "Le maintien de la liste de Jean-Pierre Masseret aggrave le danger de victoire du FN", selon Patrick Peron (PCF), tête de la liste Front de Gauche/Parti de gauche/PCF au 1er tour. "L’enjeu qui surpasse tous les autres aujourd’hui est d'empêcher le Front national d’accéder à la présidence de la région. C’est une condition pour refonder demain une gauche efficace pour affronter la droite et le FN".
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:26:13 PM

    © AFP/JOEL SAGET
    Marine Le Pen, tête de liste FN en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, sur le plateau du 20h de TF1, à Boulogne-Billancourt, près de Paris

    "Bras d"honneur"
    20:28 - Quelque 29 millions de Français, en votant dimanche dernier aux élections régionales pour le FN, blanc ou en s'abstenant, ont "fait un bras d"honneur aux partis politiques" qui font "comme si rien ne s'était passé", accuse aujourd'hui  Frédéric Lefebvre (LR). Ces Français ont "fait un bras d'honneur aux partis politiques et à tout cet imbroglio qui se déroule sous nos yeux", a accusé sur iTELE le député des Français de l'étranger (circonscription Amérique du Nord) en ironisant sur le "ni-ni, le non-non, la fusion, le retrait...".
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:29:58 PM
    20:41 - GRAND EST: LE PARTI SOCIALISTE RETIRE SON INVESTITURE A JEAN-PIERRE MASSERET
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:43:33 PM
    Grand Est: retrait de l'investiture socialiste
    20:47 - "Le secrétaire national du PS aux élections, Christophe Borgel, a confirmé que l'investiture du PS avait bien été retirée à la liste conduite par M. Masseret", dit à l'AFP Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste.
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:49:34 PM
    Le Pen: "L'entre-deux tours est salutaire"
    20:50 - "L'entre-deux tours est salutaire, il en dit long sur la classe politique française, sur ce qu'ils sont capables de faire, des éructations, des outrances, des changements radicaux de positionnement politiques pour conserver leur place", a affirmé sur TF1 Marine Le Pen, bien placée pour remporter dimanche la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie face au candidat LR, Xavier Bertrand. "Moi j'appelle les Français, les abstentionnistes, et tous ceux qui se sont déplacés aussi au premier tour à regarder leur classe politique et se demander si on peut changer les choses sans changer les hommes".
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:52:52 PM
    Grand Est: "Je suis socialiste", affirme Masseret
    20:57 - "Une chose qu'on ne peut pas m'enlever, c'est que je suis socialiste. Personne ne peut m'enlever ce titre. Ma vie et mon engagement parlent pour moi", affirme Jean-Pierre Masseret.
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 7:59:10 PM
    21:00 - Les candidats au second tour des élections régionales de dimanche ont déposé leur liste après d'intenses tractations au sein et entre les différents partis. 
    - Dans le Grand Est, le socialiste Jean-Pierre Masseret a décidé de se maintenir au second tour, malgré les appels du Parti socialiste à se retirer pour faire barrage au Front national. 71 de ses colistiers se sont désistés, un nombre insuffisant pour annuler la liste. Le PS a immédiatement réagi en retirant son investiture à Jean-Pierre Masseret. La candidate écologiste Sandrine Bélier a également affirmé, en larmes, qu'elle voterait pour le LR Philippe Richert.
    - En Paca, le candidat PS, Christophe Castaner, s'est retiré en faveur du LR Christian Estrosi pour contrer la victoire de Marion Maréchal-Le Pen. Le Parti socialiste tente de mobiliser ses électeurs, peu enthousiastes. Christian Estrosi a promis la création d'un "conseil territorial" pour que s'expriment "ceux qui ont fait le sacrifice de ne pas être au second tour". "Je ne peux imaginer que des milliers d'électeurs ne soient pas représentés", a-t-il souligné.
    - Dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Pierre de Saintignon, candidat socialiste, s'est retiré et a exhorté ses électeurs à "se réunir" derrière la candidature de Xavier Bertrand. "Dimanche, je n'aurai pas la main qui tremble" au moment de voter pour le candidat LR, a-t-il affirmé.
    FIN DU DIRECT
    par AFP par le biais de EN DIRECT - Régionales: La Fin Des Tractations 12/8/2015 8:46:39 PM

    © AFP/JEAN-FRANCOIS MONIER
    Un meeting commun des têtes de liste socialiste et écologiste dans les Pays de la Loire, Christophe Clergeau et Sophie Bringuy à Arnage dans le nord-ouest de la France

Alimenté par ScribbleLive Content Marketing Software Platform